A PHOTO

Le bois de Boulogne pourrait être considéré comme le Central Park version Paris. Il n’en est rien. Les Parisiens s’y rendent peu, semblent bouder ce bois qu’ils considèrent avant tout comme un haut lieu de la prostitution...

Le bois de Boulogne couvre pourtant près de 850 hectares, soit le double de Central Park que n’importe quel Parisien envie tant aux New Yorkais. Le bois de Boulogne possède plusieurs lacs et étangs, des hippodromes, des restaurants… C’est l’endroit idéal pour aller courir, faire du vélo, du roller, se balader en famille, faire de la barque, etc…

Je trouve dommage que la ville de Paris ne cherche pas à davantage mettre en valeur le Bois de Boulogne. Peut-être qu’au lieu d’investir 1.5 million d’euros dans Paris Plages, la mairie pourrait désengorger le centre de Paris et inciter les Parisiens à aller redécouvrir le Bois de Boulogne ?